1ère statistique * très intéressante : 23% des réservations d’hôtel en ligne sont aujourd’hui effectuées via smartphone + tablette

Les réservations en ligne via un ordinateur classique représentent encore les 3/4 des réservations hôtelières, mais près d’un quart des réservations en ligne est effectué via un support mobile (smartphone + tablette) et ce chiffre est en constante augmentation.

Google a récemment fait évoluer son algorithme en mettant en avant l’accès aux sites qui proposent une version mobile de ceux-ci. Par conséquent, si votre site internet n’est pas “responsive” (adapté à la navigation sur tous supports dont les mobiles et tablettes), cela impactera très négativement votre référencement Google et ainsi, votre taux de réservation directe. Google a ajouté une rubrique détectant les erreurs d’incompatibilité d’un site web à un site sur smartphone. Il repère donc automatiquement si votre site web n’est pas “responsive” ou s’il n’existe pas d’adaptation mobile.

Google est allé encore plus loin. En effet, courant 2017 le géant américain va imposer le “mobile first”. C’est à dire qu’il faudra considérer le mobile au cœur de votre stratégie digitale. Si le contenu est différent entre votre site web sur ordinateur et votre site smartphone, ce sera le contenu du site mobile qui sera pris en compte lors du référencement. Il est donc primordial de vérifier que votre site internet s’affiche parfaitement sur tous supports mobiles et que le contenu sur mobile n’est pas allégé comparé à la version sur ordinateur.

Utilisation multiple de smartphones

Le mobile : outil apprécié et utilisé pour les réservations de dernière minute

Nos smartphones deviennent de véritables outils du quotidien. Ils sont très utiles aux voyageurs dans leur parcours de réservation en ligne. En effet, les mobiles deviennent de plus en plus adaptés pour les réservations de dernière minute.

Une statistique * surprenante : on estime à 34% le nombre d’internautes ayant réservé un hébergement moins de 15 jours avant de partir en voyage via leur smartphone. C’est donc un outil qu’il vous est primordial de prendre en compte.

Encore une fois, la priorité est que votre site soit “responsive” et bien agencé pour une navigation facile sur smartphone et tablette. Votre taux de réservation et Chiffres d’affaires en sera automatiquement impacté.

 

Environ 70% des réservations d’hôtels en ligne se font par des OTA *

Logo des OTA principaux

On le savait déjà, mais cette statistique prouve ce que l’on savait tous ! Les OTA (agences de voyage en ligne) occupent une place très importante dans le parcours de réservation des internautes. Voici les résultats de quelques mastodontes du voyage… (étude sur le 3ème trimestre de l’année 2016).

Vous savez tous que les centrales de réservation en ligne (avec Booking en première ligne) prélèvent entre 15 et 20% de commission. Néanmoins, les internautes apprécient les OTA car elles permettent de comparer très facilement un large choix d’hébergements et le processus de réservation paraît souvent mieux sécurisés que sur le site direct de l’hôtel. C’est pourquoi il faut choisir avec soin votre moteur de réservation et avoir un site internet à jour. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Pour conclure, même si les OTA peuvent être utiles pour gagner en visibilité et permettent d’augmenter vos réservations, il faut faire attention à ne pas trop se faire grignoter son chiffre d’affaires. Il existe un éventail de solutions afin de limiter la part de celles ci.

80% des français vérifient les avis sur des sites d’e-Reputation tel que TripAdvisor avant d’effectuer un choix *

Smiley content, neutre et mécontent

Les avis en ligne ont un impact primordial sur la décision de réservation d’un internaute. Si un site n’affiche pas d’avis d’utilisateurs, 53% des internautes ne feront pas de réservation sur celui-ci.

Ils permettent de rassurer les internautes et les inciter à réserver dans votre établissement. Il existe beaucoup de sites d’avis en ligne, les primordiaux étant Trip Advisor et Google. Mais il y en a également beaucoup d’autres où il peut être utile d’être placé : Zoover, Yelp, Pagesjaunes ou encore Holidaycheck.

Il ne faut jamais laisser un commentaire vous porter préjudice ; il faut répondre aux commentaires en ligne et ce , de manière obligatoire s’il s’agit d’un avis négatif. Si un site n’affiche pas d’avis d’utilisateurs, 53% des internautes ne feront pas de réservation sur celui-ci *.

 

Réseaux sociaux : entre 20 à 25% des internautes visitent votre page Facebook avant d’effectuer une réservation dans votre établissement *

Logos des principaux réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettent de partager du contenu avec les internautes. C’est un très bon outil pour créer du lien et une identité de marque. Ils permettent de fidéliser et d’attirer de nouveaux clients.

Pour un hôtel, les plus pertinents semblent être Facebook et Google+ (ce dernier étant utile pour votre référencement). Il en existe bien d’autres comme Instagram, Pinterest, Twitter. L’avantage est de pouvoir publier en fonction de l’actualité et donc d’être pertinent dans votre communication.

 

* Sources des études utilisées :

Criteo
CMM Benchmark Institute
PhocusWright Europe
Bookings XL
Deloitte

 

Pierre Grimaldi on FacebookPierre Grimaldi on Linkedin
Pierre Grimaldi
Pierre Grimaldi
j'ai à cœur d'aider les hôtels, chambres d'hôtes et gîtes à optimiser leur communication internet afin d'augmenter leur taux de remplissage ainsi que leur marges.  
Pour en savoir plus sur Pierre